everwood francophone

forum du site everwood francophone (série télé)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 3.06 : braver les dragons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tao of myself
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 810
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: 3.06 : braver les dragons   Sam 11 Fév - 20:31

a vos commentaires sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everwoodfrancophone.actifforum.com
Nick
Baby-sitter de Delia
avatar

Masculin Nombre de messages : 250
Age : 42
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: 3.06 : braver les dragons   Sam 11 Fév - 21:53

- Ephram/Amy
Cette fois-ci, plus de ronronnement, plus de calins à n'en plus finir, on a enfin une intrigue plus intéressante où Ephram et Amy pensent au futur de la relation, lequel est suspendu aux choix des universités. Résultats : on a de très belle scènes, du côté d'Ephram, la visite de la fac de Colorado avec un Andy qui se permet d'en dénigrer chaque moment, du côté d'Amy, cet Harold, père protecteur, qui s'est permis de se procurer pas mal de docs sur les meilleures facs. J'avoue que je suis toujours étonné avec ce côté "merchandising" des facs américaines. C'est clair qu'entendre parler de Princeton, Harvard ou Columbia, c'est autre chose que Valenciennes ou Lille I, II ou III... Passons... Ma scène préférée est celle entre Ephram et Harold, d'abord parce qu'on a rarement eu une scène entre les deux, et parce qu'elle prouve une fois de plus combien le personnage d'Harold est incroyable. Le personnages à multi-facettes, dans le bon sens du terme, aussi à l'aise dans le registre du burlesque que dans celui du mélo... J'ai aimé cette discussion franche et chaleureuse entre les deux, comme s'ils ressentaient une joie intérieure de se confier à l'un l'autre à cet instant. Pour revenir à Ephram/Amy, ils sont en fin de compte confrontés au problème des couples formés au lycée (je ne parle pas des amourettes). Il est très rare que ceux-ci perdurent dans la vie adulte...

- Irv/Edna
C'est sympa d'avoir une intrigue avec ces deux-là, avec d'un côté un Irv qui pense à passer une retraite tranquille tandis qu'Edna ne se sent jamais aussi bien que lorsqu'elle est active. Je me demande comment ils vont gérer cela sur le long-terme...

- Amanda/Andy
Ce qui est bien c'est que l'intrigue médicale n'en est pas vraiment une... Le moment où Andy regarde la vidéo avec le mari d'Amanda était assez triste. Car il semble quasiment acquis qu'il ne retrouvera jamais son état normal.

- Jake
six épisodes et pas grand chose en fin de compte autour de Jake à part son histoire avec Nina. Ce n'est pas un reproche par rapport à cet épisode mais j'espère qu'on ne va pas attendre la mi-saison pour lui donner une intrigue plus consistante que celui du jeune médecin d'en face aux dents blanches.

C'était un bon épisode sur le thème de l'avenir des couples que j'ai plus apprécié que les précédents. Ca ressemble vraiment au Everwood que j'aime, c'est-à-dire, un Everwood qui fait réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tvchronik.canalblog.com
AXL
Fantôme de Colin
avatar

Féminin Nombre de messages : 847
Age : 38
Localisation : entre Paris et Disneyland
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: 3.06 : braver les dragons   Dim 12 Fév - 2:39

Nick a écrit:
Ca ressemble vraiment au Everwood que j'aime, c'est-à-dire, un Everwood qui fait réfléchir.

Exactemement c'est la genre d'épisode où on se dit qu'on a presque, pour la plupart, vécu ou on va vivre la même chose et ça j'aime bien I love you

bon que dire à part que c'était un bon épisode mais je les trouvent tous bien pour l'instant parce qu'il a des scènes fortes et audacieuses dans chacuns donc.....

comme Nick j'ai aimé la scène (trop rare) entre Harrold et Ephram mais j'ai aussi retenu la scène entre Andy et son fils dans l'auditorium de la fac.
Andy finalement veut "imposer" sa vision de l'avenir à son fils tout comme Harrold qui veut finalement qu'Amy aille à Princeston et le truc c'est dans la vie c'est exactment ça !!! (hs*je l'ai vecu et mon frère le vit encore*hs)
c'est dure de se projetter dans l'avenir, de savoir ce que l'on veut faire à 17 ans et en plus vient s'ajouter à ça la "vie de couple"
Amy veut etre près d'Ephram mais ne se rend pas compte qu'elle va décidé de son avenir sur une relation qui peut se briser du jour au lendemain, je trouve qu'elle a pas les pieds sur terre et j'ai trouvé ça un peu trop fleur bleu, un trop "irréaliste". vous me direz "elle est amoureseuse, certes Suspect

Cela dit Andy a pris enfin conscience qu'Ephram n'est peut etre pas près à tout sacrifier pour le piano et Epharm qui se rapproche de plus en plus de son but n'a pas penser à voir ce qui se passerai s'il arrivait à aller à Julliard et ça lui fait peur.

j'ai bien aimé l'opposition entre l'histoire de l'avenir vu pas des futurs diplomés et par des "futurs retraités".
Edna et Irv sont charmants et ça montre que la vien de couple n'est jamais (Amy/Ephram) et ne sera (Edna/Irv) jamais simple.

Andy et Amanda sur le coup m'ont pas passionné des masses.

Jake et Edna oui c'etait la demi-touche de l'épisode
le sourire ultra blanc qui fait mal aux yeux lol!

Bright une pararition pour embeter sa soeur et en prendre plein la tete lol!

ce que fait Epharm à la fin me pose un probleme je suis partager par le sentiment de "oui c'est bien elle doit avoir toutes les chances de son coté" et "de quel droit on s'occupe à ce point de le vie de quelqu'un"
je ne sais pas confused

en fait j'aime ce début de saison car je retrouve beaucoup de ma propre vie dans certaines scènes (sauf que moi c'était pas le piano mais le sport et que arrivé au études en fac j'ai été plutot comme Bright pendant un temps, bref je raconte ma vie là Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tao of myself
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 810
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: 3.06 : braver les dragons   Lun 13 Fév - 15:10

Citation :
J'avoue que je suis toujours étonné avec ce côté "merchandising" des facs américaines. C'est clair qu'entendre parler de Princeton, Harvard ou Columbia, c'est autre chose que Valenciennes ou Lille I, II ou III...

en retranscrivant le monologue d'ephram de l'épisode (qui sera en ligne cette après midi si tout va bien), je n'ai pas pu m'empêcher de penser à ce que tu dis nick. l'université aux usa c'est l'aboutiseement de toute une vie d'étude ou presque avec pleins de trucs à faire, desertation sur sa vie, ses espoirs, pleins de démarches pour des bourses diverses,... et je trouve d'everwood montre très bien ce parcours de combattant. au contraire de la belgique où dès qu'on a fini le secondaire (le bac par comparaison avec la france), on peut s'inscrire librememnt à l'université ou dans une haute école pour un graduat,... quasiment sans aucune restriction sauf pour quelques filliaires pour la médecine par ex. je trouve que c'est un peu trop "facile". aux usa (comme en france avec les concours) ça permet de se rendre compte de ce que l'on fait, on remplit une tonne de papier comme ephram le fait durant l'épisode et ça permet de mettre sa vie en perspective de l'avenir et dans un sens je trouve cela beaucoup mieux. en belgique il y a à peine 1/3 de réussite en 1er année alors qu'aux usa vu qu"on est très préparé à l'avance le tôt d'échec est beaucoup plus réduit car seuls vont à l'université les étudiants vraiment préparés et motivés. même s'il y a aussi des universités de secondes zones comme le rapelle amy à bright.
comme on a dit, c'est ça le fort d'everwood nous renvoyer directement à la réalité de notre propre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://everwoodfrancophone.actifforum.com
mali_marie
Thérapeute d'Amy
avatar

Féminin Nombre de messages : 330
Age : 34
Localisation : Alsace
Loisirs : séries TV, cinéma, théâtre, musique,sortir
Date d'inscription : 31/12/2005

MessageSujet: Re: 3.06 : braver les dragons   Lun 20 Mar - 14:00

Que dire, si ce n'est que c'est l'épisode que j'ai apprécié le plus depuis le début de cette saison.
Je le trouve fort à tout point de vue : émotionnellement, il se passe beaucoup de choses qui ne peuvent nous laisser indifférent. Le thème des universités m'a rappelé et me rappelle encore bon nombre de souvenirs et d'éléments qui rentre en compte lors de ce passage si important.
Les remises en question, les doutes qui se multiplient dans notre esprit, nous oblige presque à tout revoir aussi bien dans notre vie personnelle mais surtout dans l'avenir que l'on s'était construit. Voilà pourquoi, je trouve que les doutes d'Ephram ici mis en avant sont criant de vérité et tellement réaliste ! Remettre en question sa relation avec Amy est naturelle, comment peuvent-ils savoir si leur relation survivra jusque là ? Prendre des décisions en fonction de la relation du moment est tout bonnement incensé mais si compréhensible à l'heure âge. C'est normal qu'Ephram mais surtout Amy essaye de s'inscrire dans les facs les plus proches de l'un et de l'autre mais la scène entre Harold et Amy permet de remettre les choses en place et de lui ouvrir les yeux à plus long terme.

C'est pourquoi la scène entre Ephram et Harold est sublime, oui j'ose employer ce terme, car il y a tellement de sagesse et de bon sens dans la tirade d'Harold que l'on ne peut qu'être en accord avec lui. J'ai aimé aussi lorsqu'il a abordé "le talent" d'Ephram, car les doutes d'Ephram qui se demande s'il est suffisamment doué pour espérer un jour vivre de son art et surtout rentrer à Juliard est le quotidien de chaque artiste. Or Harold lui fait entrevoir que les avis des uns et des autres ne doivent en aucun cas remettre en cause ce pour quoi il fait du piano, certains passent une vie à apprendre un morceau et d'autre comme lui, ont besoin de quelques heures pour maitriser un morceau. La technicité est une chose mais le talent en est une autre mais contrairement à l'autre, le talent ne s'apprend pas ! Cool

Sinon, l'histoire d'Irv/edna est bien mené, depuis le temps qu'on n'avait plus vu Irv ! Rolling Eyes Le souhait d'Irv de vivre une retraite paisible n'est pas au goût d'Edna et l'ultimatum d'Irv à la fin ne nous laisse rien de présager de bon pour la suite de ce couple. silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.livejournal.com/users/mali_marie/
NicoHen
Roi du Siam
avatar

Masculin Nombre de messages : 133
Localisation : Aix en Provence
Loisirs : ciné, télé, lecture, sorties
Date d'inscription : 23/10/2005

MessageSujet: Re: 3.06 : braver les dragons   Sam 22 Juil - 13:03

Je n'ai pas grand chose à dire sur cet épisode très réussi.

Irv/Edna : c'est sympa de les voir retrouver une seconde jeunesse et essayer de vivre pleinement leur relation. Une intrigue "troisième âge" très touchante.

Amy/Ephram : là encore le couple connaît les habituelles difficultés de la vie, avec le choix des univeristés et la perspective d'une relation à distance. La présence en arrière plan d'Andy et Harold ajoute en intensité et montre bien le stress d'une telle étape. Ma scène préférée est celle où Ephram fait comprendre à son père qu'il est terrorisé de s'engager dans une voie de garage et finir comme lui, qui n'a repris ses esprits qu'après la perte de Julia. j'ai aussi beaucoup aimé la scène entre Amy et Ephram à la sortie du lycée quand il tente de la convaincre de postuler pour Princeton et qu'elle comprend que son père est derrière. Pour une fois, elle ne fait pas sa garce égoïste et comprend que c'est pour son bien.

Amanda : on continue d'explorer les souffrances d'un couple brisé par la maladie. Andy est très entreprenant sur la plan médical mais voir la vidéo le fait revenir à l'essentiel : les sentiments. Cette scène était très triste car on ne peut s'empêcher de penser à Julia. On comprend aussi qu'il est parfois impossible de retrouver ce qu'on avait.

Bilan : un bon épisode, qui sert de trait d'union entre le passé et le futur. Il montre à quel point il est difficile de se projeter dans l'avenir et que même un couple solide peut être anéanti par les aléas de la vie. On sent énormément la présence de Julia, Colin et Madison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3.06 : braver les dragons   

Revenir en haut Aller en bas
 
3.06 : braver les dragons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CINE] Dragons
» LES DRAGONS - G. Luypaerts
» LES DRAGONS DE NOAILLES - Lully?
» pet foireux
» Three for a Quarter, One for a Dime (1966)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
everwood francophone :: Les épisodes :: Saison 3-
Sauter vers: